nous suivre sur Facebook, twitter, instagram, vimeo et soundcloud

Qui nous sommes

contact

 

+ + + + + + + + + + +

 

VOORTEX
(Ah, enfin !)

UNIL, Lausanne
septembre 2020


Après avoir été durant trois années artistes associés à la Grange de Dorigny – théâtre universitaire de Lausanne – nous sommes invités par l'UNIL (Université de Lausanne) à faire une proposition dans le cadre de l'ouverture du Vortex, un grand ensemble de logements surgissant sur le campus en 2020. Nous y voilà, après bien des reports dûs à la covid 19, nous emménageons au Vortex. Après avoir accueilli les athlètes des Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse en janvier 2020 – le bâtiment tout juste achevé – puis des équipes médicales durant la période du confinement, le bâtiment a accueilli ses premiers habitants en juillet, les étudiants y arrivent aujourd’hui plus nombreux, inauguration officielle le 9 octobre 2020. Nous y sommes donc, pour explorer les environs de ce “bâtiment monde” et ses coutures avec le quartier d’à côté, ses usages de voisinages et ses chemins de traverse en cours de création… pour imaginer un récit de cette arrivée soudaine de nouveaux habitants.


“ Je vis ici – au Vortex – mais est-ce que j’y habite ?
Habiter ici ce serait quoi ? Dormir, se réveiller ici,
se nourrir, travailler ici, y passer un dimanche ou des vacances,
une entrée en familiarité avec l’environnement se cultive.
Entrer en familiarité ou rester un étranger de passage ?


Le Vortex c’est : un “village” comprenant 850 étudiants de cent-dix nationalités différentes (chiffre de septembre 2020) / des collaborateurs et employés de l’Unil, certains pour six mois, d’autres pour un an ou plus ; un restaurant, un bar, une épicerie associative, les bureaux de la Fondation Maisons pour Étudiants de Lausanne, une crêche, des buanderies et cuisines collectives, des garages à vélos, une salle polyvalente, des salles de répétition en sous-sol et des locaux vides pas encore attribués ; une pente à 1% de 3 km de long, un geste architectural, un cercle, un cratère un Donut ou un ressort géant ?  



En collaboration avec Six Seaux, collectif d’artistes de Grenoble et O.A.S.I.S, organisateurs·trices des Rencontres autour du Film Ethnographique de Grenoble ; nous allons essayer d’imaginer des rencontres et échanges innattendus avec nos voisins et d’en laisser une trace. Projections de films, jeux de conversations, “ballades de bordures”, explorations diverses, affichage, édition… programmation en cours, à suivre sur : Facebook; Ethnologie et cinéma; Six Seaux


 

Ici-Même [Gr.] est soutenu par la Ville de Grenoble, Grenoble Alpes-Métropole, le département de l'Isère,
la Région et la DRAC AUvergne-Rhône-Alpes | la structure bénéficie de l'accompagnement de
Gaïa France Active.

les partenaires 2020 : l'UNIL (université de Lausanne), le collège des Six Vallées du Bourg-d'Oisans,
communauté de communes de l'Oisans, CAF de l'Isère, la Maison du territoire de l'Oisans, le SMTC Grenoble, Métropole Aix-Marseille-Provence.